Bioéthique: L’Académie nationale de médecine a publié un avis avec « réserves » sur la PMA pour toutes.

Le 24 septembre 2019, l’Assemblée nationale examine, en séance publique, le projet de loi relatif à la bioéthique. Ce projet de loi n° 2187  a été déposé le mercredi 24 juillet 2019.

L’Académie nationale de médecine (ANM) a dévoilé, samedi 21 septembre, sa position sur ce texte de loi. L’ANM soulève des réserves, notamment au sujet de l’ouverture de l’Assistance Médicale à la Procréation (la PMA pour procréation médicalement assistée).

« L ‘ANM reconnait la légitimité du désir de maternité chez toute femme quelle que soit sa situation, mais elle veut souligner que si 1 ‘invocation de 1 ‘égalité des droits de toute femme devant la procréation est compréhensible, ilfaut aussi au titre de la même égalité des droits tenir compte du droit de tout enfant à avoir un père et une mère dans la mesure du possible. Sur ce point, il y a donc une rupture volontaire d’égalité entre les enfants. A ce titre, la conception délibérée d’un enfant privé de père constitue une rupture anthropologique majeure qui n ‘est pas sans risques pour le développement psychologique et l’épanouissement de l’enfant. « 

Lors de sa séance du mardi 18 septembre 2019, l’Académie a adopté le texte de ce rapport par 69 voix pour, 11 voix contre et 5 abstentions.

Télécharger le rapport de l’ANM : http://www.academie-medecine.fr/rapport-sur-le-projet-de-loi-relatif-a-la-bioethique/

Print Friendly

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*